Etude sur l’utilisation des terres et les options stratégiques futures pour l’aménagement du territoire au Togo

Contexte

L’analyse de l’utilisation des terres au Togo entre 1975 et 2010 montre qu’il existe une perte de près de 33% de la surface des forêts. Sur la même période, nous assistons à une augmentation des surfaces agricoles de plus de 20%. Les changements d’occupation du sol sont particulièrement importants dans la région du nord notamment l’écorégion de savane soudanienne sèche et la plaine de l’Oti. C’est pour réduire le rythme de la déforestation et ralentir la conversion des terrains forestiers en terres agricoles que les autorités togolaises se sont donc engagées dans le processus de préparation à la REDD+ à travers l’élaboration de la stratégie nationale REDD+. Ce processus a obtenu l’appui financier de partenaires tels que Fonds de Partenariat pour le Carbone Forestier (FCPF) et le gouvernement allemand (GIZ).

Pour obtenir des informations plus actualisées pour alimenter la stratégie nationale REDD+, le Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières (MERF), à travers l’Unité de coordination nationale du projet de soutien à la Préparation à la REDD+ (P-REDD+), a commandé une série d’études. Parmi celles-ci figure l’étude sur l’utilisation des terres et les options stratégiques futures pour l’aménagement du territoire. Sa réalisation par ONF International repose sur deux piliers analytiques : une  analyse qualitative et quantitative.

  • Analyse qualitative, basée sur une approche participative inclusive, à travers un processus de consultation des parties prenantes (administration publique, organisations de la société civile, chefferie traditionnelle etc.). Ce processus de consultation a pris la forme d’interviews individuelles et de groupes de discussion rassemblant les parties prenantes à l’échelle régionale.
  • Analyse quantitative, a été réalisée à l’aide d’une approche multisectorielle et multidisciplinaire, exploitant les données satellites couvrant l’ensemble du territoire à trois dates distinctes, à savoir 2005, 2013 et 2017.

 

Résultats et impacts

L’ensemble des études a permis d’obtenir :

  • Une nomenclature détaillée de l’utilisation des terres dans le contexte de la REDD+ au Togo ;
  • Une analyse de la dynamique de l’utilisation des terres établie sur les 15 dernières années dans les différentes écorégions du pays ;
  • Les principales tendances de l’évolution et les enjeux de l’utilisation de la terre au Togo pour les 15 prochains années, en prenant en compte les paramètres qui affectent cette évolution ;
  • Une mise à jour des cartes d’occupation du sol du Togo ;
  • Des options stratégiques de planification multi acteurs de l’utilisation de terres au Togo.

Cette étude a grandement contribué à la rédaction de la stratégie nationale REDD+.

Quelques données clés

Pays : Togo

Thématiques : Aménagement du territoire, Télédétection, REDD+

06/2017 – 04/2018

Partenaire(s) : LGE, CN-REDD Togo, MERF

Bailleur : FCPF, GIZ

Quelques données clés

Référent ONFI : Anoumou Kemavo (anoumou.kemavo@onfinternational.com)