Projet OSFT – Observation Spatiale des Forêts Tropicales du bassin du Congo

Contexte

C’est au travers d’une large initiative destinée à cartographier l’ensemble des forêts du Bassin du Congo, que la France, à travers l’Agence Française de Développement (AFD) a financé la fourniture par Airbus d’images satellite SPOT dans les pays d’Afrique centrale afin de les aider à préparer leur mécanisme REDD+. Des images d’archive, ainsi que des images récentes, servent de référence de base pour la zone. Des cartes forestières dérivées du traitement de ces images ont aussi été créées.

 

Contributions d’ONFI

Le projet OSFT a été coordonné et géré par IGNFI, ONFI était en charge d’apporter son expertise pour contrôler la qualité des images livrées, donner les consignes pour la production de données cartographiques compatibles avec les exigences de la REDD+, et contrôler la qualité des cartes produites par Airbus DS. ONFI est donc intervenu dans toutes les étapes techniques du projet.

Résultats attendus
  • Composante 1 : Acquisition et contrôle d’images satellites SPOT. Une couverture complète du Bassin du Congo a pu être constituée avec des images SPOT4 et SPOT5 acquises autour de l’année pivot 2010, couvrant 3,3 millions de km². Une seconde couverture du Bassin du Congo, autour de l’année 2015, a été initiée, à partir d’images SPOT5, 6 et 7 – environ 1,8 million de km² ont été couverts. ONFI a été en charge du contrôle de la qualité de ces données pour valider leur usage dans un contexte REDD+.
  • Composante 2 : En complément, des cartographies forestières ont été élaborées à partir des images satellites, sur 3 dates (1990, 2000 et 2010), et près de 600.000 km² répartis entre la RCA et le Cameroun. ONFI a développé et mis en application une méthode de contrôle qualité suivant notamment les recommandations du GIEC. Les cartes sont ensuite mises à la disposition des deux pays afin de les aider à mettre en place les outils de suivi de la dynamique forestière indispensables dans le cadre de la préparation au mécanisme REDD+. Ces cartographies sont libres d’accès.
  • Composante 3 : Les données satellites SPOT ont été mises à la disposition des décideurs politiques et acteurs gouvernementaux dans chaque pays, pour suivre l’évolution du couvert forestier, afin qu’elles contribuent aux politiques et aux programmes de préservation des forêts des pays d’Afrique Centrale. Une licence SPOT spécifique a été créée, qui permet aux pays bénéficiaires de distribuer gratuitement les images à tous les projets éligibles qui les demandent, à travers une démarche volontairement simple pour qu’elles soient accessibles au plus grand nombre. ONFI a participé aux missions de sensibilisation dans les pays, ainsi qu’à des ateliers  techniques et audits institutionnels en RCA, RDC et Congo.

 

Quelques données clés

Pays : Bassin du Congo (Cameroun, RCA, RDC, Gabon, Congo)

Thématiques : télédétection, cartographie, gestion forestière, REDD+

03/2011 – 09/2014

Budget : 350k€

Partenaire(s) : IGNFI, CNES, Airbus DS, IGN, IRD

Client : IGNFI / AFD

Bailleur : AFD

Pour en savoir plus

Référent ONFI : Anoumou Kemavo (anoumou.kemavo@onfinternational.com)