L’Initiative Kiwa signe son 2nd projet régional : PEBACC+

Légende photo : de gauche à droite (assis) : Charles Trottmann (AFD, Directeur du Dpt 3 Oceans), Remy Rioux (Directeur Général de l’AFD),  (debout) – Dr Steven Barraclough (Consul par interim d’Australie en Nouvelle-Calédonie), Virginie Bleitrach (AFD, Directrice Régionale Pacifique en Nouvelle-Calédonie), Felicity Roxburgh (Consule General de Nouvelle Zélande en Nouvelle-Calédonie), Son Excellence Sujiro Seam (Ambassadeur de l’Union européenne pour le Pacifique, Délégation de l’UE à Suva).

Dans le cadre de l’Initiative Kiwa, le directeur général du Programme Régional Océanien de l’Environnement (PROE), M. Kosi LATU, et le directeur général de l’Agence française de développement (AFD), Rémy RIOUX, représentant également le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), ont signé  par visioconférence le 11 mars 2022 la convention de financement du projet « PEBACC+ ». La signature s’est déroulée en présence à Nouméa de l’Ambassadeur de l’Union européenne pour le Pacifique, Sujiro SEAM, du consul général d’Australie par intérim, Dr Steven BARRACLOUGH, de la consule générale de Nouvelle-Zélande, Felicity ROXBURGH, et des représentants des bailleurs (Union européenne, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande) en visioconférence.

Renforcer l’adaptation et la résilience des îles du Pacifique face au changement climatique

Les Etats et Territoires Insulaires du Pacifique, du fait de leur isolement, leur étroite dépendance aux ressources naturelles et leur exposition accrue à diverses menaces climatiques et non climatiques sont particulièrement vulnérables aux effets du changement climatique. Les défis sont nombreux : préservation de la biodiversité dont les mangroves, des ressources de la mer grâce à une pêche durable, préservation de la ressource en eau grâce à une bonne santé des bassins versants, développement d’un tourisme durable ou encore lutte contre les espèces envahissantes.

De 2015 à 2020, le projet « PEBACC » mis en œuvre par le Programme Régional Océanien de l’Environnement (PROE) et financé par l’Initiative internationale sur le climat (IKI), a appliqué une méthode d’analyse des menaces climatiques et non climatiques, avec une approche innovante impliquant notamment l’analyse des services écosystémiques et leur résilience ainsi que la participation des communautés locales pour identifier les options d’adaptation les plus propices et robustes face au changement climatique. Cette méthodologie permet ainsi d’élaborer des plans directeurs complets à destination des décideurs et gestionnaires. Cette première phase a été menée sur plusieurs sites pilotes à Fidji, aux îles Salomon et au Vanuatu.

Un nouveau projet à dimension régionale 

Grâce à l’Initiative Kiwa qui apporte un soutien financier à hauteur de 4 millions d’euros, ainsi qu’à un cofinancement de 1,8 millions d’euros du Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM), cette dynamique sera poursuivie, consolidée et élargie à de nouveaux territoires, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna. Ce nouveau projet régional, dénommé « PEBACC+ » (pour Adaptation au changement climatique fondée sur les écosystèmes dans les îles du Pacifique), va permettre de pérenniser les activités existantes, les diversifier, et intégrer l’adaptation fondée sur les écosystèmes dans les politiques publiques afin d’en assurer sa durabilité.

En ce sens, « PEBACC+ » répond aux objectifs de l’Initiative Kiwa qui sont de :

  • Promouvoir la mise en œuvre des Solutions Fondées sur la Nature dans le Pacifique afin de développer la résilience aux changements climatiques, la sécurité alimentaire, la santé et le développement économique et social.
  • Renforcer la coopération régionale entre les Etats et Territoires Insulaires du Pacifique afin de s’adapter au changement climatique en y apportant une réponse et des actions coordonnées et communes.
  • Favoriser le partage d’expériences et des enseignements tirés des projets, afin d’accroître la résilience des populations, et promouvoir le concept dans toute la région du Pacifique.

Ce projet régional se concentre sur quatre principaux domaines : une approche « De la crête au récif » fondée sur les bassins versants, la création de zones protégées communautaires, la gestion des ressources en eau souterraine et la végétalisation en milieux urbains.

L’objectif final du projet ? Développer, soutenir et institutionnaliser l’adaptation au changement climatique fondée sur les écosystèmes (AfE), l’utilisation de la biodiversité et des Solutions fondées sur la Nature à Fidji, au Vanuatu, aux Iles Salomon, en Nouvelle-Calédonie ainsi qu’à Wallis-et-Futuna.

Plus d’informations sur le site de l’Initiative Kiwa : Renforcer l’adaptation au changement climatique fondée sur les écosystèmes dans les îles du Pacifique – Initiative Kiwa (kiwainitiative.org)